Commençons par le hockey !

Un début de match en état normohydraté

Une étude menée sur des joueurs juniors de hockey canadiens révèle que les joueurs commencent leur match en état d’euhydratation : ils boivent d’ailleurs en moyenne 0.6 l avant le début du match.

Des pertes sudorales importantes

L’environnement froid des patinoires engendrent des pertes sudorales conséquentes. Pour une présence sur la glace qui varie entre 18 et 24 min, les pertes d’eau ont atteint 3.2 l en moyenne pendant le match.

Un apport de boisson insuffisant pendant le match

L’apport d’eau via les boissons est quant à lui insuffisant pour compenser entièrement les pertes. Chez 1/3 des joueurs, la deshydratation mesurée dépasse les 2 %, avec risque de baisse de performance.

Toutefois, les chercheurs ont pu noté que les hockeyeurs buvaient plus de 2 litres, soit une quantité d’eau relativement élevée. Mais qui reste, il est vrai, insuffisante, pour compenser totalement les pertes hydriques

Quel type de boisson pour les hockeyeurs ?

L’étude a montré que les jeunes joueurs de hockey préféraient bo...